Skip to content

Thomas Wiesel à Beaulieu (spectacle entier)

Voici ci-dessous, un spectacle entier de l’humouriste Suisse Thomas Wiesel (publié sur son compte YouTube <– Abonnez-vous d’ailleurs). Anecdote pour « les vrais savent » 🙂 , il lui arrive aussi de faire des pastilles, sketchs en anglais comme celui-ci (lors du Johannesburg international comedy festival).

Le mot de Thomas Wiesel:

En mai 2017 j’ai joué à Beaulieu, c’était une date et une étape importante pour moi. J’ai jamais eu de vrai « premier spectacle », il a jamais eu ni de titre, ni d’affiche définitive, ni de contenu fixe. C’était pas très malin, les gens s’y retrouvaient pas, parfois moi non plus, mais c’était à l’image des premières années de ma carrière, rien n’était prévu, j’étais pas censé être humoriste, et ça partait dans tous les sens.

Cette date-là était particulière pour moi. C’était le grand théâtre de ma ville. Avec tout plein de gens que je connaissais dans le public. Ça a été un tourbillon d’émotions, c’était une belle étape. Et je suis content de la partager avec vous.

La vidéo n’est pas à 100% parfaite. Il y a quelques mini bugs de son et j’ai fait des petites coupes (qui se voient parce que je suis pas Steven Spielberg). J’ai coupé des trucs parce qu’avec l’émotion j’avais fait un peu long ce soir-là. Et surtout parce qu’il y avait des bouts pas très réussis, parce que je suis très con et j’ai décidé de tester des nouvelles blagues pour la première fois pendant la date la plus importante de ma carrière. Croyez-moi, vous ne ratez rien avec ce Director’s Cut. A part la première partie extrêmement drôle de Nathanaël Rochat qui a mis le feu à la salle et qui m’a préparé le terrain idéalement (❤). Mais ces blagues-là lui appartiennent.

Si ça vous plaît, parlez-en autour de vous, partagez, j’ai pas de grosse prod, je suis pas sur Netflix, mais j’espère faire ce job quand même plutôt cool pendant encore un moment, donc faut que vous veniez me voir (genre pour mon deuxième spectacle, par exemple).

J’ai jamais vraiment eu de vrai « premier spectacle ». Mais ça ressemblait à peu près à ça. Je me réjouis de vous revoir sur scène, bientôt, pour le deuxième (par exemple).

Et ça me rappelle une interview de lui dans un de ses passages sur Couleur 3 : 

N.B : d’ailleurs si des gens de la station tombe sur ce billet, sachez que je vous écoute toujours, et ceux depuis l’age de 15 ans quand j’ai découvert Couleur 3 sur les ondes lyonnaises (sur le 89,3 FM !). Depuis j’écoute l’émission Point-Barre chaque samedi, et régulièrement la radio le soir. Le son est toujours aussi bon, et la prog toujours aussi éclectique.

Published inHumour

Be First to Comment

Vous pouvez laisser un commentaire (:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.