Skip to content

Tableau national de répartition des bandes de fréquences radioélectriques

Quand on vous dit que nous sommes entourés d’ondes c’est bien le cas. Ça ne se limite pas qu’au smartphone, à la télévision et à la radio. En effet le spectre de fréquences radioélectriques sert aussi bien à l’aéronautique, la météorologie, le satellite, le domaine militaire ou scientifique et j’en passe.

L’ANFR (qui le gendarme des fréquences en France) mets à disposition sur son site internet, une frise qui explique comment se compose le spectre. Elle est accessible à cette adresse : https://www.anfr.fr/gestion-des-frequences-sites/tnrbf/frise-interactive. Vous pouvez également la télécharger au format PDF.

« Le spectre radioélectrique fait partie en France du domaine public de l’État, inaliénable et incessible.  L’ANFR est responsable de l’élaboration et la mise à jour du Tableau national de répartition des bandes de fréquences (TNRBF), outil de gestion de base qui précise les bandes de fréquences et services auxquels les administrations de l’Etat et autorités administratives indépendantes, les affectataires, ont accès en vue de l’accomplissement de leurs missions. »

AFNFR

Notes : Si l’on fait un focus sur la bande UHF : de 300 MHz à 3 GHz (que connaissent souvent un peu plus les technophiles via les bandes présentes ou pas sur leurs smartphones), vous remarquerez que certaines bande de fréquences sont vraiment proches ! Prenez celles actuellement alloués la TNT par exemple, servant à la diffusion de la télévision par râteau. On comprends mieux pourquoi l’ARCEP souhaite reprendre la main dessus 😉 (et faire pression au CSA qui lui-même veut prendre la main sur l’ARCEP avec des arguments discutables…)

Info : Pour celles & ceux qui ne le savent pas, L’agence nationale des fréquences (ANFR) est une établissement public administratif. Peut de personnes le savent, mais cette agence à un pouvoir judiciaire. En effet, l’utilisation illicite d’une fréquence, ou susceptible d’être à l’origine d’un brouillage, peut donner lieu à la notification d’une taxe pour les frais d’intervention occasionnés, voir la saisie du matériel incriminé par un officier de police judiciaire et à des poursuites pénales. Pour en savoir plus sur le rôle de l’agence (ses rôles, missions etc.), je vous invite promptement à lire la brochure disponible sur leur site internet.

Bonus : vous pouvez aussi en vous rendant sur le site Cartoradio, identifier chaque installations radioélectriques de plus de 5 watts (hormis celles de l’Aviation Civile et des ministères de la Défense et de l’Intérieur.) dont les antennes-relais GSM par exemple 😉 (par contre vous ne trouverez pas les antennes ou les équipements, servant uniquement à la réception, comme les antennes râteau et les paraboles)

Creative Commons License AttributionRepublish
Published inTechnologie

Be First to Comment

Vous pouvez laisser un commentaire (:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

🇺🇸 🇬🇧 REPUBLISHING TERMS : You may republish this content online or in print under the Creative Commons license of original content.

🇪🇺 🇫🇷  CONDITIONS DE PARTAGE : Vous pouvez republier ce contenu en ligne ou sous forme imprimée est respectant la licence Creative Commons en vigueur.

 

License

Creative Commons License AttributionCreative Commons Attribution
Tableau national de répartition des bandes de fréquences radioélectriques